Brankica Žilović Chauvain

Brankica Zilović Chauvain est née en Serbie en 1974. En 1998, Zilović a obtenu son diplôme en peinture de l’Ecole des Beaux-Arts à Belgrade. De 1998 à 2002, elle  a étudié la peinture à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts (atelier Vladimir Velicković / Dominique Gauthier) à Paris où elle passe d’une création figurative et colorée à des créations graphiques.   Elle a commencé à utiliser le crayon, le fil, le coton, la soie  - sur papier ou au textile et la toile de laine.  Après avoir brodé le fil sur toile comme on utilise un trait à la mine de plomb sur papier, Brankica élargit son champ en explorant aussi le fil comme on travaille la peinture. A partir de 2001, Brankica Zilovic a eu de nombreuses expositions, dont la majorité en France.  

A Paris, “Elle découvre, à cette époque, les écrits de Roland Barthe et l’art de Ghada Amer, ce qui suscite une réflexion prolongée sur les femmes, la mode et la société.
Aujourd’hui, Zilovic privilégie une approche purement graphique qui intègre et s’appuie sur le langage pictural qu’elle a élaboré à travers les années. L’artiste a déplacé le centre de son attention du corps humain au paysage – mi-rêvé, mi-réel. (…) Comme suspendues en plein ciel, les compositions paysagères de Zilovic apparaissent au milieu du papier ou du lin. Entourées de beaucoup de blanc, elles semblent planer hors du temps comme des nuages délicats qui émergent doucement d’horizons lointains ou comme des îlots isolés d’un archipel inexploré qui surgissent miraculeusement de la mer” (Nicola Marian Taylor, 2009).

 A partir de 2001, Brankica Zilović a eu de nombreuses expositions dont la majorité  en France.