Conférences

Mercredi 18 mars 2020 à 19h - Relations franco-serbes: les défis de "l'amitié éternelle"

Mercredi 18 mars 2020 à 19h - Relations franco-serbes: les défis de "l'amitié éternelle"

Table ronde Relations franco-serbes: les défis de "l'amitié éternelle" (à l'occasion du 180e anniversaire des relations diplomatiques franco-serbes) cherche de mettre en lumière et analyser des aspects fondamentaux des relations diplomatiques franco-serbes et des perceptions de l’image de la Serbie et des Serbes dans le paysage médiatique français et de la France et des Français dans les médias serbes, tels que : le concept d’ « amitié éternelle » entre les Français et les Serbes, l’héritage du passé, la diplomatie culturelle, les représentations médiatiques,les évolutions géopolitiques et dans les relations internationales, le rôle de la France dans le processus d’adhésion de la Serbie à l’UE. Aussi, chercheurs français et serbes présenteront les actes de la conférencetenue l'année dernière et un nouveau projet communde la Sorbonne Paris IV et l'Institut d'études politiques.

 

Participants:

Dr. Živojin Djurić, Institut d'études politiques de Belgrade

Dr. Sacha Marković, Paris IV-Sorbonne, UFR Etudes slaves; Institut des sciences sociales du politique de Nanterre

Dr. Aleksandra Kolaković, Institut d'études politiques de Belgrade

Dr. Anne Madelin, INALCO, Paris

Dr. Olivier Dard, professeur, Université Paris IV-Sorbonne

Dr. Jelena Todorović Lazić, Institut d'études politiques de Belgrade

MA Ksenia Smolović, Paris 1 Panthéon-Sorbonne

МА Mladen Lišanin, Institut d'études politiques de Belgrade


Du 19 au 23 mai 2020 - Présentation multimédia du programme "Novi Sad 2021 - Capitale européenne de la culture"

Du 19 au 23 mai 2020 - Présentation multimédia du programme "Novi Sad 2021 - Capitale européenne de la culture"

"Novi Sad 2021 - Capitale européenne de la culture," soutenu par l’Union Européenne, est le projet artistique et culturel le plus important en Serbie en ce moment.

Les thèmes du programme "Novi Sad 2021 - Capitale européenne de la culture" seront présentés à Paris aux citoyens et artistes intéressés. Cette présentation utilisera des formes artistiques variées: art visuel, programme musical, performance artistique, afin de donner un aperçu au public parisien des possibilités qu’offre la sphère artistique de Novi Sad.


EVÉNEMENTS PASSÉS


Samedi 22 février 2020 à 19h - DANILO KIŠ: LA COURONNE D'EPINES ET LA COURONNE DE GLOIRE

Samedi 22 février 2020 à 19h - DANILO KIŠ:  LA COURONNE  D'EPINES ET  LA  COURONNE   DE GLOIRE

Danilo Kiš se trouve sans aucun doute au sommet même de la littérature serbe de tous les temps, mais aussi celui de la littérature mondiale. S'il était vivant, Kiš aurait maintenant quatre-vingt-cinq ans. Il y a trois décennies, à l'âge de cinquante quatre ans, il est parti sur le fleuve de la mort. Il est mort à Paris où il a passé les dernières décennies de sa vie. Une plaque commémorative, 16, rue Arthur Groussier, confirme que la capilale française a mis sur la liste de ses célébrités le nom de cet écrivain serbe. Sur sa demande expresse, Kiš est enterré à Belgrade selon le rite orthodoxe. Sa dépouille repose dans l'Allée des hommes de mérite sous la plaque où ne figurent que son nom et prénom et les années de sa naissance et de son décès.

Plus que personne Kiš aurait mérité que l'on inscrive sur sa plaque funéraire les mots suivants gravés sur la tombe d'un illustre Romain:

«Mes cendres sont ici et ma gloire est partout!»

Danilo Kiš est certainement un des plus grands écrivains qui aient jamais écrit en langue serbe, l'auteur qui le mieux représente la littérature et la culture serbes. L'oeuvre de Kiš, née d'un esprit de révolte et d'une expérience de vie pleine d'adversités depuis le bas âge, déjà traduite en de nombreuses langues, ne cesse pas de susciter l'intérêt toujours plus grandissant du grand public, ainsi que celui des critiques et chercheurs. Dans les plus prestigieuses chaires de littérature dans le monde on étudie l'œuvre du grand écrivain serbe et le nombre de thèses de doctorat et de monographies consacrées à son œuvre se révèle fort impressionnant. La réception de l'œuvre de Kiš  dans le monde a beaucoup contribué au prestige de la langue serbe.

On vient de publier à Belgrade la quatrième édition d'une des plus complètes études sur le grand romancier, conteur, essayiste et auteur dramatique, intitulée COURONNE  D'EPINES  POUR  DANILO  KIŠ. Ce livre est déjà traduit en hongrois. Dans cette volumineuse monographie l'auteur, professeur d'université et historien de la littérature de Belgrade Milivoje Pavlović établit  la relation entre les diverses périodes de la vie de l'écrivain (y compris la période parisienne) et la gestation de son œuvre multiforme.

Le jour même de l'anniversaire de Danilo Kiš (né le 22 février 1935 à Subotica), Milivoje Pavlović va présenter son livre et évoquer ses rencontres et conversations avec le grand écrivain menées au cours de plusieurs décennies. Les amis et admirateurs français de Kiš vont également participer au débat qui sera suivi par la présentation de plusieurs documents audio-visuels.

Bien que disparu depuis trente ans, Danilo Kiš va apparaître devant nous comme s'il nous venait du futur.

 

Participants:

Dr. Jelena Trivan, directrice du « Official Gazette »

Prof. Dr. Milivoje Pavlović, professeur d'université et écrivain

Aleksandar Gajović, Secrétaire d'Etat, Ministère de la culture et de l'information de Serbie

Allen Kapon, traducteur

Branko Maširević, écrivain


Samedi 25 janvier 2020 à 19h - Bataclan - Dorćol: l'héritage juif de Paris et de Belgrade

Samedi 25 janvier 2020 à 19h - Bataclan - Dorćol: l'héritage juif de Paris et de Belgrade

Bataclan – Dorćol : Le patrimoine culturel et historique juif de Paris et de Belgrade comprend un panneau et une présentation visuelle du patrimoine culturel et historique juif de Paris et de Belgrade, ou de parties des villes mentionnées - Bataclan et Dorćol. A travers une perspective multidisciplinaire, une discussion et une présentation visuelle, les érudits français et serbes s’efforceront de souligner les similitudes et les différences entre l’existence, la préservation et la présentation du patrimoine juif dans deux environnements différents et éloignés de la manière géographique, historique et sociale.

L’objectif est d’examiner le contexte historique, culturel et artistique du patrimoine culturel et historique juif, ainsi que l’Holocauste qui y est indissociable. À cette fin, à travers un panel, à l’aide de présentations visuelles de textes documentaires et fictionnels, il sera discuté de Bataclan, le quartier juif de Paris, et de Dorćol, une partie de Belgrade, où les noms de rues témoignent également de la vie de la communauté juive. L'objectif final est de réunir des scientifiques, des théoriciens et des personnalités culturelles français et serbes dans le but de relier des projets de recherche transnationaux et transeuropéens, de renforcer la coopération et de promouvoir la diversité du patrimoine culturel de la Serbie dans le monde. 


Participants:

Prof. Dr. Nevena Daković, Faculté des arts dramatiques de Belgrade

Prof. Dr. Sacha Markovic, L’Institut des sciences sociales du politique (ISP) Paris

Dr. Aleksandra Kolaković, Institut d'études politiques de Belgrade

 

  


Samedi 8 février 2020 à 19h - OSSI: Conférence sur l'Intelligence Artificielle

Samedi 8 février 2020 à 19h - OSSI: Conférence sur l'Intelligence Artificielle

L'Organisation des étudiants serbes en France (OSSI France) lance un cycle des conférences avec les étudiants et professionnels, experts dans leurs domaines respectifs. La première conférence aura lieu le samedi 8 février 2020 à 19h dans le Centre culturel de Serbie, avec Luka Jakovljević qui parlera de l'intelligence artificielle. La conférence sera suivie d'un débat avec le public.

Après son travail à Microsoft, Luka Jakovljević a fait son master au Telecom ParisTech. Actuellement, il travaille au Nokia Bell Labs sur l'application de l'intelligence artificielle sur les réseaux 5G.


Samedi 21 décembre 2019 à 19h - LES RELATIONS FRANCO - SERBES

Samedi 21 décembre 2019 à 19h - LES RELATIONS FRANCO - SERBES

En raison des mouvements sociaux, la conférence est reportée à une date communiquée ultérieurement. Merci de votre compréhension.

 

L’ouvrage collectif « Les relations littéraires et culturelles franco-serbes dans le contexte européen » est le fruit d’un projet ambitieux réalisé sous la direction de Jelena Novaković et Milivoj Srebro, et en collaboration entre Matica srpska et Université Bordeaux Montaigne . Tout en partant du constat que les relations traditionnelles avec la France constituent un aspect de la culture serbe doté d’une importance particulière, ce projet visait un objectif précis : permettre aux chercheurs d’offrir de nouveaux angles de vue sur la problématique des rapports entre les deux peuples, serbe et français.

Sur le plan thématique l’ouvrage se divise en trois sections. La première regroupe les articles qui, en s’appuyant sur les points de vue de l’imagologie, de la poétique et de la stylistique, examinent la nature et les modalités de la présence de la culture serbe en France. La deuxième section réunit les contributions qui traitent des différentes formes du dialogue qui s’est établi, durant surtout l’entre-deux-guerres, entre les écrivains et les peintres des deux pays. Enfin, la troisième section est constituée d’articles qui s’attachent aux liens culturels franco-serbes entretenus par l’activité d’institutions et d’associations, par la traduction en tant que forme de médiation, et par le développe­ment de la lexicographie moderne franco-serbe.

 

Participants

Responsables du projet :

Jelena Novaković, professeur à la Faculté de Philologie de Belgrade

Milivoj Srebro, professeur à l’Université Bordeaux Montaigne


MONDES FANTASTIQUES DE MILORAD PAVIĆ - VENDREDI 6 DECEMBRE 2019 à 19h

MONDES FANTASTIQUES DE MILORAD PAVIĆ - VENDREDI 6 DECEMBRE 2019 à 19h

A cause de grève du 5 décembre l'événement "Mondes Fantastiques de Milorad Pavic" sera reporté pour le 6 décembre à 19h! Merci pour votre compréhension!

90 ans depuis la naissance, 10 ans depuis le décès et 35 ans depuis la première édition du « Dictionnaire Khazar »

Programme multimédiatique :

·         Table ronde présentant l’anthologie « Écrivains à Pavić », publié par la Bibliothèque de la ville de Belgrade

·         Exposition numérique « Milorad Pavić de Z à A »

·         Visionnement des photos comprenant la collection des souvenirs du Legs de Milorad Pavić etc.

·         Visionnement du film comprenant des extraits de l’interview avec Pavić, interviewé par Anastas Hristomides (2008), un extrait du film « Entretien intime à propos de la littérature » (Centre PEN de Serbie, 2011), et interviews avec Jasmina Mihajlović et Ivan Pavić, produits par la Bibliothèque de la ville de Belgrade.

La projection du film dédié à Milorad Pavić, production RTS, auteur Marija Miljević.

 

Participants :

·         Jasmina Mihajlović, femme de lettres et compagne de l’écrivain, responsable du Legs de Milorad Pavić

·         Jasmina Ninkov, directrice de la Bibliothèque de la ville de Belgrade

·         Auteures de l’exposition : Vladislava Ivković Marković et Isidora Injac


Samedi 23 novembre 2019 à 19h - Sur les traces de Pierre Ier, roi de Serbie, et de Kosta Dinitch, illustre médecin serbe

Samedi 23 novembre 2019 à 19h - Sur les traces de Pierre Ier, roi de Serbie, et de Kosta Dinitch, illustre médecin serbe

La conférence Sur les traces de Pierre Ier, roi de Serbie, et de Kosta Dinitch, illustre médecin serbe présente le destin croisé de deux personnages à la vie extraordinaire. Le roi Pierre Ier de Serbie (1844-1921), roi préféré de son peuple et souverain aimé de tous, eut pour ami et médecin personnel le Dr Kosta Dinitch (1854-1907) qui fut un chercheur scientifique passionné. Ils nourrirent au fil des années une amitié indéfectible et un profond attachement commun à leur seconde patrie, la France.

Nous vous proposons de remonter le temps pour mieux comprendre, à travers la vie exceptionnelle de ces deux hommes, la période charnière que fut la fin du XIXème et le début du XXème, période difficile et mouvementée qui marqua très fortement les Serbes et l'Europe toute entière.

Partons ensemble à la découverte de la vie romanesque du Dr Kosta Dinitch qui fut le tout premier explorateur serbe et un ethnographe de premier plan de l'Afrique subsaharienne. Son héritage scientifique unique est précieusement conservé dans les musées et les archives de nombreuses institutions culturelles de Serbie. Ses travaux remarquables et son témoignage suscitèrent un grand intérêt de la part de la communauté scientifique européenne de l’époque.

 

Intervention de Ana Cicović, Musée de la région Takovo-Rudnik, Gornji Milanovac

archéologue, auteur d'une biographie de Kosta Dinitch 

avec la participation de : Sigolène Franchet d’Espèrey-Vujić, collaboratrice du Musée de la région Takovo-Rudnik et Snežana Lazić, interprète de français, Gornji Milanovac


Samedi 9 novembre 2019 à 19h - Lettres De Guerre De Jacques Vaché • Paris – Belgrade

Samedi 9 novembre 2019 à 19h - Lettres De Guerre De Jacques Vaché • Paris – Belgrade

Soirée consacrée aux relations littéraires franco-serbes à travers le prisme de la figure légendaire de Jacques Vaché (1895–1919) et ses Lettres de guerre (1919). Ce dada „dandy des tranchées“ a profondément marqué A. Breton et les dadaïstes et surréalistes français, mais les surréalistes belgradois lui ont aussi consacré une attention particulière par des hommages variés : traductions, collages, enquêtes, rubriques de magazines, essais, textes théoriques...
Ce sera aussi l’occasion pour des échanges sur le lien entre l’expérience de la guerre et l’art avant-gardiste, sur le culte de l’amitié chez les surréalistes, les traductions d'ouvrages et les legs surréalistes, ainsi que l'espace pour présenter l'héritage visuel de l'avant-garde serbe conservé dans les publications et archives surréalistes de Serbie.

Participants : Biljana Andonovska (Institut de Littérature et d'Art de Belgrade), Branko Aleksić (Paris), Danka Kuželj (Bibliothèque de l'Académie Serbe des Sciences et des Arts), Danica Vukićević (Association Littéraire Serbe, Belgrade)


Samedi 5 octobre 2019 à 19h - BITEF à Paris - Conférence: Mira Trailović

BITEF à PARIS 2019: FORUM Mira Trailović

Il est impossible de parler de Mira Trailović (22 janvier 1924 – 7 août 1989), sans souligner l’importance, la présence et le rôle de la culture française dans sa famille, dans sa vie personnelle et professionnelle. Enfant des professeurs de langue et littérature française, qui avaient fait leurs études en France, elle a grandi en (et avec la) Yougoslavie, mais elle a vécu et a créé en tant que citoyenne du monde.

Elle a fondé le Festival international de théâtre de Belgrade – BITEF, elle a fait venir le Théâtre des Nations à Belgrade, pour devenir son directeur artistique en 1983. La dimension cosmopolite de ces deux festivals l’ont inspiré à créer le Théâtre de Bitef en 1989 à Belgrade.

Samedi le 5 octobre, nous la faisons venir en France, dans la ville où elle séjournait souvent, où elle a vécu une partie de sa vie professionnelle et privée.

Auteur et intervenant: Vesna Bogunović, théoricienne de l’art et des médias
Co-auteur et intervenant: Miloš Latinović, auteur
Intervenant invité: Christine Hamon-Sirejols, professeure émérite d’études théâtrales à l’Université de Sorbonne Nouvelle Paris 3

Le projet est réalisé avec le soutien du Ministère de la Culture et de l’Information de la République de Serbie.


Samedi 29 juin 2019 à 19h30 – Vernissage et conférence : Icônes de l’Atelier iconographique – Monastère d’Uchon

Samedi 29 juin 2019 à 19h30 – Vernissage et conférence : Icônes de  l’Atelier iconographique – Monastère d’Uchon

Évêque d’Amérique d'Ouest Mgr Maxime donnera la conférence « Le sacré dans l'art : contrastes et liens ». Higoumène du Monastère d'Uchon, mère Efimija (Topolski) avec ses collaboratrices tâchera d’expliquer le  processus d’élaboration tant technique qu’artistique d’une icône. 


Mardi 25 juin 2019 à 19h30 - Evénement Eurocité au Centre culturel de Serbie

Mardi 25 juin 2019 à 19h30 - Evénement Eurocité au Centre culturel de Serbie

Le débat présentera les enjeux énergétiques de l’Union européenne, abordés par le biais de la problématique de développement durable (économique, sociale et environnementale). Les positions respectives des trois intervenants permettront d'ouvrir un débat constructif, prenant en compte la réalité des enjeux pour l’UE et pour les populations locales dans leur ensemble. Quelques extrait du film Blue Heart of Europe seront présentés en introduction du débat.


Jeudi 27 juin à 19h00 : Vinča, métropole néolithique

Jeudi 27 juin à 19h00 : Vinča, métropole néolithique

Il y a plus de 7500 ans, entre 5200 et 4500 avant J-C, apparaissait à proximité de Belgrade sur les rives du Danube, une colonie humaine. À l’endroit même de la localité actuelle de Vinča, se développait la métropole de l’une des cultures les plus impressionnantes de la préhistoire européenne, et son nom était déjà alors : Vinča. Le Danube fut certainement un facteur essentiel de la longévité de cette colonie et de la subsistance de sa population. Ce fleuve puissant offrait aux anciens habitants de Vinča des ressources abondantes et leur permettait de développer une communication riche avec leurs voisins. Grâce au Danube, leur vie n’était pas purement réduite à une lutte quotidienne pour la survie. Un grand nombre d’artefacts soigneusement manufacturés en témoignent : des figurines, des récipients et des outils de pierre, qui représentent de vrais chefs- d'œuvre de l’artisanat du néolithique.

Conférencier : Milorad Ignjatović, archéologue, chercheur spécialisé en histoire de Vinča.


Mardi 11 juin à 19h00 - Hommage à Petar Omčikus

Mardi 11 juin à 19h00 - Hommage à Petar Omčikus

À la mémoire de l'homme remarquable que fut le peintre Peter Omčikus (1926-2019), le Centre culturel de Serbie, organise le 11 juin à 19h00, une réunion avec ses amis parisiens et les admirateurs de sa peinture. Omčikus fait partie des peintres serbes les plus en vue des XXe et XXIe siècles, et son travail et son destin sont étroitement liés à la capitale française. Il a laissé derrière lui une œuvre colossale et de nombreuses histoires intéressantes tirées de sa biographie personnelle. Entrée libre.


Samedi 8 juin 2019 à 17h00 - « Sava Choumanovitch et le secret de la Coupole »

Samedi 8 juin 2019 à 17h00 - « Sava Choumanovitch et le secret de la Coupole »

Dans le cadre de l’exposition « Sava Choumanovitch et le secret de la Coupole » : visite guidée et projection du film  « Les quatre cariatides » d'Igor Antić, le 8 juin 2019 à 17h00

Dans son film l’artiste Igor Antić raconte l’histoire de la décoration d’un pilier de la brasserie La Coupole par Sava Choumanovitch en 1927, pendant « Les années folles ». Cette vidéo, réalisée en 2013, dévoile quelques aspects peu connus de l’épisode parisien du peintre natif du Šid, l’évolution de son style ainsi que son sens de musicalité et du rythme.  Avant la projection : visite guidée de l’exposition.


Samedi 4 mai à 19h30 - La route du rock en Serbie

Samedi 4 mai à 19h30 - La route du rock en Serbie

Cette table ronde vous emmène à la découverte du rock yougoslave. Un des plus grands spécialistes de ce genre musical, le journaliste Petar Peca Popović et l’écrivain Mihajlo Pantić vous présentent leur livre « Être rock’n’roll en Serbie ». C’est aussi l’occasion de voir des extraits du documentaire « Temps capturé » réalisé par Milan Nikodijević en 2017 dans lequel Peca Popović et l’équipe du film voyagent dans six pays différents sur la route du rock yougoslave. Venez découvrir l’histoire de ce genre musical incontournable en Yougoslavie. Le rock est-il toujours aussi important depuis le démembrement du pays ? Qu’en est-il de la scène rock serbe contemporaine ?


Participants : Jasmina Ninkov, directrice de la Bibliothèque de la ville de Belgrade, Mihajlo Pantić et Petar Peca Popović, auteurs du livre, Isidora Injac, chargée des événements culturels à la Bibliothèque de la ville de Belgrade, modératrice.


Mardi 19 mars 2019 à 19h30 - L'Université face aux défis de l'interculturalisme et l'art

Mardi 19 mars 2019 à 19h30 - L'Université face aux défis de l'interculturalisme et l'art

La Chaire UNESCO pour l'interculturalisme, management et médiation dans les Balkans, développée en coopération avec les universités françaises, rassemble les enseignants et les étudiants du monde entier et de tout le continent.


Participants:  Milena Dragićevič Šešić, directrice de la Chaire UNESCO, Danielle Cliche, secrétaire de la Section sur la diversité des expressions culturelles de l’UNESCO, Jacques Bonniel, professeur de l’Université Lyon 2, Dare Pejić, étudiant venant de Slovénie, Dunja Jelenković, alumni, et Elizabeth Auclair,professeur de l’Université Cergy-Pontoise.


Mercredi 13 mars 2019 à 19h30 - 180 ans de relations franco-serbes

Mercredi 13 mars 2019 à 19h30 - 180 ans de relations franco-serbes

Mercredi 13 mars 2019 à 19h30

Pour honorer les 180 ans de relations diplomatiques entre la France et la Serbie, des chercheurs français et serbes nous donnerons leurs analyses historiques et actuelles sur la relation de ces deux peuples.

Participants : Dr. Živojin Djurić, Institut d'études politiques de Belgrade, Dr. Sacha Marković, Paris IV-Sorbonne, UFR Etudes slaves; Institut des sciences sociales du politique de Nanterre, Dr. Aleksandra Kolaković, Institut d'études politiques de Belgrade, Dr. Anne Madelin, Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen; Ecole des hautes études en sciences sociales, Paris, Dr. Nicolas Pitsos, Centre des Recherches Europes-Eurasie (CREE), INALCO, MA Ksenia Smolović, Paris 1 Panthéon-Sorbonne, МА Dušan Gujaničić, Institut d'études politiques de Belgrade, МА Mladen Lišanin, Institut d'études politiques de Belgrade.


Vendredi 8 mars 2019 à 19h30 - Discours transpositionnel des identités et des espaces

Vendredi 8 mars 2019 à 19h30  - Discours transpositionnel des identités et des espaces

Présentation du département des Beaux-Arts et du département des Nouveaux médias d'art de l'Académie des Arts de Novi Sad. La présentation est dirigée par un expert associé au département des nouveaux médias d'art, Sunčica Pasuljević Kandić.

Du 8 au 9 mars, le Département des nouveaux médias, Département des beaux-arts, Académie de Novi Sad, présentera le projet de transposition visuelle des identités et des espaces au Centre culturel de Serbie à Paris.

Étudiant le concept d'identité et d'espace dans un monde à médiation technologique, le projet vise à donner une meilleure visibilité aux jeunes artistes qui traitent des arts médiatiques et des pratiques numériques. À travers des expositions, des débats publics, des conférences et des ateliers, le projet cherche à créer plus d'opportunités pour les jeunes artistes, leur permettant d'acquérir de l'expérience, de la visibilité, d'échanger des idées et des expériences.

Le projet rassemble de jeunes artistes, étudiants du département des nouveaux médias d'art:

Vanja Novaković, Jelena Gajinović, Luka Stojanović et Tijan Jevrić, qui, au cours de leur étude et de la durée du projet, ont développé leurs projets de recherche.

Le projet présentera au public franco-serbe un programme de deux jours:

Vendredi 8 mars à 19h

Présentation du département des Beaux-Arts et du département des Nouveaux médias d'art à l'Académie des arts de Novi Sad. La présentation est dirigée par un expert associé au département des nouveaux médias d'art, Sunčica Pasuljević Kandić.

Table ronde sur la construction et la déconstruction de l'identité où de jeunes artistes: Vanja Novaković, Jelena Gajinović, Luka Stojanović et Tijana Jevrić présenteront leurs recherches

Samedi 09 mars de 14 à 15h

Atelier public #IDPLACES qui, à travers une promenade psychogéographique, cartographiera les points d’identité les moins vulgarisés de la ville de Paris.

Au cours du projet, un projet collaboratif #IDPLACES a été développé (Vanja Novaković, Jelena Gajinović, Luka Stojanović et Tijana Jevrić en coopération avec Sunčica Pasuljević Kandić), qui traite de l’influence des réseaux sociaux, de la culture du moi, de la documentation et des médias, ainsi que de la présence physique et virtuelle. Le projet subversif utilise la plateforme Instagram pour encourager une réflexion participative et critique sur ces questions. Le projet débutera par un atelier à Paris.

Chef de projet: Académie des arts de Novi Sad

Coordinateur du projet: Sunčica Pasuljević Kandić, expert associé au département des nouveaux médias d'art.

Le programme a été réalisé avec le soutien du ministère de la Culture et de l'Information de la République de Serbie et de l'Académie des Arts de Novi Sad.

Au temps d’Internet et des réseaux sociaux, la vie quotidienne de l’homme se déroule dans une connexion hybride d’espace réel et virtuel. Un tel environnement de réseaux virtuels et de réalité mélangé, soulève des questions sur les nouveaux modes de socialisation, d’environnement et de transpositions de l’identité. L’idée du projet « Transposition visuelle de l’identité et de l’espace » est d’examiner si la conceptualisation actuelle de nous-mêmes et de notre environnement et en quoi elle diffère de la période qui a précédée l’hybridité actuelle qui nous entoure. Après avoir examiné et analysé les changements qui constituent notre identité et notre espace, tels qu’Internet et les réseaux sociaux, les artistes, réunis autour de ce projet, explorent les relations personnelles, spatiales et sociales qui participent à la formation de notre identité et de son environnement. Essayent-ils d’explorer ce qui constitue notre identité/nos identités et la manière dont nous le comprenons, nous le lisons et nous le présentons ?

Afin de permettre une visibilité de la pratique artistique des jeunes artistes, le projet se concentre sur la création de différentes plateformes telles que discussions publiques, expositions, conférences et ateliers. À travers ces plateformes le projet vise à faire connaître au grand public le travail et la pratique de jeunes artistes et d'artistes traitant du thème de l'identité. Le projet tente à lancer un débat public avec l'audience provenant d'autres domaines culturels, économiques et sociaux sur la construction de l'identité dans une société moderne et technologiquement avancée.

Dans le cadre du projet, un projet co-écrit #idplaces a été lancé. L'idée du projet prend racine dans l'environnement médiatique et physique à travers lequel notre identité est créée et où ce même espace est redéfini et modifié par notre mouvement et notre interaction, tant physique que virtuel. En prenant comme le point de départ les lieux « instagramables » (Media Instagram Places), le projet aborde des questions de la culture de selfie et de like, d'interface (soft power), une accumulation de contenu et de présence.

Instagram est devenu une plate-forme très puissante pour la création de marques et de présentations corporatives et personnelles. Il est devenu le média le plus répandu qui construit la réalité sociale et produit des perspectives de conscience très spécifiques. Sur Instagram, tout le monde mène une vie merveilleuse. La frénésie pour capturer le bon moment de notre présence dans les lieux les plus populaires qui offrent les contenus les plus populaires, que vous présenterez au monde entier pour montrer une certaine vision de vous-même et de la réalité, a créé une situation de non-présence. Le concept "tant que c'est présent sur Instagram, c'est ce qui est arrivé" a rendu l'enregistrement du moment de notre présence quelque part plus important que la présence et la véritable expérience du lieu et de la situation dans laquelle nous nous sommes trouvés.

En utilisant de manière subversive la même plate-forme, les auteurs veulent nous ramener aux valeurs qui sont en train d'être effacées par l'utilisation actuelle de ce média. Le projet commence par un atelier à Paris basé sur une promenade psycho-géographique dans des espaces urbains. En utilisant la promenade comme un système de guidage à travers des espaces, à la recherche de lieux ou de non-lieux, l'atelier a pour objectif de cartographier les points d'identité de la ville moins connus mais pas moins précieux. L’idée est de renverser le pouvoir de marque d’Instagram et de le diriger vers des espaces et des histoires de présence. De souligner les lieux NonInsta qui, à travers les perspectives des participants, permettent la création d’une carte d’identité beaucoup plus détaillée et réaliste de la ville visitée et de ses citoyens.

À travers un atelier public, les jeunes artistes veulent se rapprocher du public et l’engager dans une réflexion commune sur les identités personnelles et spatiales. L'idée du projet est d´inciter les autres, par une interaction hybride assimilant l'espace physique et virtuel, à contribuer avec leurs histoires et suggestions aux lieux NonInsta. Le projet vise à devenir un organisme autonome et durable qui se formera et présentera des couches diverses de l'identité émergeante et disparaissante.

Le titulaire du projet est l'Académie des Arts de Novi Sad. L'auteure du projet est Sunčica Pasuljević Kandić, expert associé au Département des nouveaux médias de l'Académie des arts.

Les artistes rassemblés, auteurs d'œuvres et co-auteurs de l'atelier #idplaces sont: Luka Stojanović, Jelena Gajinović, Vanja Novaković et Tijana Jevrić.

À propos du département d’arts des nouveaux médias

Le département d’arts de nouveaux médias est le premier département en Serbie qui a été créé dans le but de fournir un espace de recherche dans le cadre de l’art médiatique contemporain aux futures générations de jeunes artistes. À travers ses programmes et projets, le département fait connaître aux étudiants les pratiques médiatiques actuelles et il encourage les travaux sur la coopération multidisciplinaire et l’expérience d’exposition.

Le programme d’études est flexible et adapté au streaming contemporain sur la scène des médias. Grâce à des connaissances pratiques et théoriques, les étudiants ont la possibilité de se familiariser avec les nouveaux supports visuels et d’explorer à travers les recherches inter-médias et les travaux expérimentaux dans le domaine de l’installation, du son, de la vidéo et de la pratique numérique. Grâce au mentorat, à la discussion et à la participation à des projets, les étudiants approfondissent leurs connaissances théoriques et pratiques et ils se préparent à devenir de jeunes artistes et pédagogues sur la scène artistique.



L’institution ecclésiale : La notion d'autocéphalie et l'organisation de l’Église orthodoxe en Occident

L’institution ecclésiale : La notion d'autocéphalie et l'organisation de l’Église orthodoxe en Occident

Mardi 5 mars 2019 à 19h30

A l’occasion de 800e anniversaire de l’Archevêché de Jitcha et de l’autocéphalie de l’Eglise orthodoxe serbe, le métropolite du Monténégro et du Littoral Monseigneur Amphiloque donnera une conférence sur ce thème.


Caričin Grad - Justiniana Prima

Caričin Grad - Justiniana Prima

Jeudi 28/02/2019 à 19h30.

Vujadin Ivanišević, Catherine Vanderheyde, Ivan Bugarski et Vladan Zdravković proposent une restitutions 3D de Caričin Grad, métropole paléobyzantine construite au cœur de l'Illyricum. Ainsi que le nouveau programme de recherche et l'application des méthodes modernes en archéologie.

Ces recherches qui mettent en lumière la portée de l'urbanisme et de l'architecture paléo-byzantine dans les provinces balkaniques de l'Empire sont issues de plusieurs décennies de travaux sur l'urbanisme, l'architecture, la culture matérielle et l'économie.


Prof. Branko Milanović : Globalizacija i ekonomske nejednakosti

Prof. Branko Milanović : Globalizacija i ekonomske nejednakosti

Vendredi 8/02/2019 à 16h30.

Conférence en langue serbe.

Dragi OSSI-jevci,

U saradnji sa Kulturnim centrom Srbije, OSSI Francuska organizuje susret sa ekonomistom Brankom Milanovićem, profesorom na City University of New York Graduate Center.

Gospodin Milanović je jedan od najistaknutijih svetskih stručnjaka iz oblasti izučavanja ekonomskih nejednakosti i fenomena globalizacije. Doktorirao je na Ekonomskom fakultetu u Beogradu 1987. godine, na temu ekonomskih nejednakosti u Jugoslaviji. Najveći deo svoje karijere proveo na mestu vodećeg istraživača Svetske Banke, takođe je bio i gostujući profesor na University of Maryland i Johns Hopkins University. Autor je više knjiga na temu globalnih nejednakosti, od kojih je poslednja objavljena 2016. godine pod nazivom ,,Globalna nejednakost: Novi pristup za doba globalizacije".

Uprkos brojnim obavezama tokom svoje posete Parizu, profesor Milanović je prihvatio sa zadovoljstvom da upozna srpske studente i sa njima podeli svoje znanje i iskustva.

Iz tog razloga vas pozivamo da dođete u Srpski kulturni centar u petak, 8. februara, kada će se susret održati, sa početkom u 16h30 časova.

P.S. : Konferencija će biti održana na srpskom jeziku.
Vidimo se!

Vaš OSSI tim


"Monny de Boully: Au-delà de la Mémoire"

"Monny de Boully: Au-delà de la Mémoire"

Vendredi 25 janvier 2019 à 19h30.

Le débat Monny de Boully: Au-delà de la Mémoire est organisé pour marquer le cinquantième anniversaire de la mort de Salomon Boully, poète et écrivain, le « meilleur surréaliste serbe à Paris ». L’ouvre de Boully – «le juif sefardi de Belgrade» – présente de manière exemplaire le texte de l’avant-garde transmédiale (littéraire et cinématographique) et transnationale dans le contexte des relations franco-serbes, mais aussi le texte sur les traces de la mémoire de la Shoah. 

Participent dans le débat : Branko Aleksić (historien de l’art et de la littérature), Nevena Daković (professeur de la théorie du cinéma, l’éditeur de la livre Les sentinelles de la mémoire: héritage Juif et Holocauste) et Aleksandra Kolakovic (historienne)


"50 ans de la révolution architecturale : Candilis Josic Woods"

"50 ans de la révolution architecturale : Candilis Josic Woods"

Mardi 15 janvier 2019 à 19h30.

Cette conférence "50 ans de la révolution architecturale : Josic, Woods, Candilis" s'articule à notre exposition du même nom, actuellement en cours.

Vous pourrez y rencontrer les intervenants Benedicte Chaljub, Dušanka Josić et Yovan Josić.