Vendredi 28 Mars à 19h30 - Chants de liturgie orthodoxe - Chorale "Saint Siméon"

Concert et présentation de l'album consacré aux chants liturgiques orthodoxes serbes. Un magnifique chant traditionnel qui prend ses racines dans le chant byzantin et qui a bénéficié à partir du XVIIIéme siècle de l'apport de nombreux compositeurs serbes de musique classique dont les plus célèbres sont Stevan Mokranjac et Kornelije Stanković. Une splendide polyphonie à quatre voix : soprano, ténor, alto et basse.

Le progamme sera en grande partie emprunté au contenu d’un nouveau CD, intitulé « Résurrection », publié par les éditions Jade, qui sera disponible chez les disquaires et sur internet à partir du 24 mars.
Le chœur Saint-Siméon a été fondé en 1997 par Divna Ljubojević. Il a été confié en 2001, par Mgr Luka, évêque du diocèse d’Europe occidentale de l’Église serbe, à la direction de Nana Peradze.
Il porte le nom de saint Siméon le Myroblite (1117-1199), qui fut roi de Serbie sous le nom de Stéfan Némanja, et le père de saint Sava, avant de devenir moine à la fin de sa vie, auprès de son fils, au monastère athonite de Chilandar. Il est le chœur principal de la cathédrale serbe Saint-Sava de Paris, située 23 rue du Simplon, dans le 18e arrondissement.
Le chœur Saint-Siméon est composé de quelques chanteurs ayant une haute formation musicale et de fidèles en nombre variable. Son répertoire fait une grande place aux différentes composantes du chant liturgique de l’Église serbe, mais a aussi à cœur de représenter la richesse mélodique et linguistique de l’Église orthodoxe, et comporte aussi des chants des traditions byzantine, russe et géorgienne, ainsi que des chants en langue française.

Le progamme sera en grande partie emprunté au contenu d’un nouveau CD, intitulé « Résurrection », publié par les éditions Jade, qui sera disponible chez les disquaires et sur internet à partir du 24 mars, mais que l’on pourra déjà se procurer à l’issue du concert.
Le chœur Saint-Siméon a été fondé en 1997 par Divna Ljubojević. Il a été confié en 2001, par Mgr Luka, évêque du diocèse d’Europe occidentale de l’Église serbe, à la direction de Nana Peradze.
Il porte le nom de saint Siméon le Myroblite (1117-1199), qui fut roi de Serbie sous le nom de Stéfan Némanja, et le père de saint Sava, avant de devenir moine à la fin de sa vie, auprès de son fils, au monastère athonite de Chilandar. Il est le chœur principal de la cathédrale serbe Saint-Sava de Paris, située 23 rue du Simplon, dans le 18e arrondissement.
Le chœur Saint-Siméon est composé de quelques chanteurs ayant une haute formation musicale et de fidèles en nombre variable. Son répertoire fait une grande place aux différentes composantes du chant liturgique de l’Église serbe, mais a aussi à cœur de représenter la richesse mélodique et linguistique de l’Église orthodoxe, et comporte aussi des chants des traditions byzantine, russe et géorgienne, ainsi que des chants en langue française. - See more at: http://www.orthodoxie.com/annonces/concert-de-chants-liturgiques-orthodoxes-le-vendredi-7-mars-a-levallois-perret-par-le-choeur-saint-simeon-de-la-cathedrale-serbe-saint-sava-de-paris-sous-la-direction-de-nana-peradze/#sthash.oJ7N5jwr.dpuf
Le progamme sera en grande partie emprunté au contenu d’un nouveau CD, intitulé « Résurrection », publié par les éditions Jade, qui sera disponible chez les disquaires et sur internet à partir du 24 mars, mais que l’on pourra déjà se procurer à l’issue du concert.
Le chœur Saint-Siméon a été fondé en 1997 par Divna Ljubojević. Il a été confié en 2001, par Mgr Luka, évêque du diocèse d’Europe occidentale de l’Église serbe, à la direction de Nana Peradze.
Il porte le nom de saint Siméon le Myroblite (1117-1199), qui fut roi de Serbie sous le nom de Stéfan Némanja, et le père de saint Sava, avant de devenir moine à la fin de sa vie, auprès de son fils, au monastère athonite de Chilandar. Il est le chœur principal de la cathédrale serbe Saint-Sava de Paris, située 23 rue du Simplon, dans le 18e arrondissement.
Le chœur Saint-Siméon est composé de quelques chanteurs ayant une haute formation musicale et de fidèles en nombre variable. Son répertoire fait une grande place aux différentes composantes du chant liturgique de l’Église serbe, mais a aussi à cœur de représenter la richesse mélodique et linguistique de l’Église orthodoxe, et comporte aussi des chants des traditions byzantine, russe et géorgienne, ainsi que des chants en langue française. - See more at: http://www.orthodoxie.com/annonces/concert-de-chants-liturgiques-orthodoxes-le-vendredi-7-mars-a-levallois-perret-par-le-choeur-saint-simeon-de-la-cathedrale-serbe-saint-sava-de-paris-sous-la-direction-de-nana-peradze/#sthash.oJ7N5jwr.dpuf
Le progamme sera en grande partie emprunté au contenu d’un nouveau CD, intitulé « Résurrection », publié par les éditions Jade, qui sera disponible chez les disquaires et sur internet à partir du 24 mars, mais que l’on pourra déjà se procurer à l’issue du concert.
Le chœur Saint-Siméon a été fondé en 1997 par Divna Ljubojević. Il a été confié en 2001, par Mgr Luka, évêque du diocèse d’Europe occidentale de l’Église serbe, à la direction de Nana Peradze.
Il porte le nom de saint Siméon le Myroblite (1117-1199), qui fut roi de Serbie sous le nom de Stéfan Némanja, et le père de saint Sava, avant de devenir moine à la fin de sa vie, auprès de son fils, au monastère athonite de Chilandar. Il est le chœur principal de la cathédrale serbe Saint-Sava de Paris, située 23 rue du Simplon, dans le 18e arrondissement.
Le chœur Saint-Siméon est composé de quelques chanteurs ayant une haute formation musicale et de fidèles en nombre variable. Son répertoire fait une grande place aux différentes composantes du chant liturgique de l’Église serbe, mais a aussi à cœur de représenter la richesse mélodique et linguistique de l’Église orthodoxe, et comporte aussi des chants des traditions byzantine, russe et géorgienne, ainsi que des chants en langue française. - See more at: http://www.orthodoxie.com/annonces/concert-de-chants-liturgiques-orthodoxes-le-vendredi-7-mars-a-levallois-perret-par-le-choeur-saint-simeon-de-la-cathedrale-serbe-saint-sava-de-paris-sous-la-direction-de-nana-peradze/#sthash.oJ7N5jwr.dpuf