Lidija Bizjak

Lidija Bizjak est née le 2 août 1976 à Belgrade.

Elle a commencée le piano à l’âge de six ans, avec le professeur Zlata Males, et finit le Conservatoire de Belgrade à l’âge de 19 ans, nommée « la meilleure étudiante de l’année 1995/1996 ». En 1995, elle a intégrée le Conservatoire national supérieur de musique de Paris, dans la classe de Jacques Rouvier. Elle en obtint le Premier prix de piano en 1998. Elle termina en 2000 le cycle de perfectionnement du Conservatoire de Belgrade et obtint le diplôme de Maître ès Arts avec la note maximale. Elle a ensuite remporté de nombreux concours, dont surtout le 6e Prix et le Prix spécial pour la meilleure exécution de l'œuvre imposée au Concours International de Dublin en 2000 ; succès qui lui ont ouvert les portes d'une carrière internationale, la menant dans les principales villes du monde, à Carnegie Hall à New York, à Concertgebouw à Amsterdam, à Wigmore hall à Londres, à Misikverein à Vienne dans le cadre de la tournée "Rising stars".

Depuis 2002, elle joue fréquemment en duo avec sa sœur Sanja, de douze ans sa cadette. C’est d’ailleurs cette année qui marque le début de ce duo ; elles interprètent alors le Concerto pour deux pianos et orchestre de Mendelssohn avec la Philharmonie de Belgrade. Mais c'est surtout lors de leur concert au Festival de Laon en 2004 que le duo se distingue. Ensemble, elles remportent le Concours Avant-Scène au Conservatoire National Supérieur de Paris en 2005 et sont invitées à jouer les Concertos pour deux pianos et orchestre de Mozart à la Cité de la Musique, et de Poulenc à Radio France à Paris.


La suite de leur parcours est à la mesure de leur talent : invitées au Musée d'Orsay, à la Salle Gaveau, aux festival de la Roque d'Anthéron, au PROMS de Londres, aux Folles journées de Nantes et du Japon, au Piano aux Jacibins, à Nohant, Auvers-sur-Oise, BEMUS à Belgrade... Elles remportent en 2005 deux prix spéciaux au prestigieux concours de duo de piano de l'ARD de Munich.


Lidija et Sanja se sont produites avec l'Orchestre du National de France, l'Orchestre du Capitole de Toulouse, Sinfonia Varsovia, Hong Kong Sinfonietta, Britten Sinfonia, l'Orchestre de Picardie...

Le disque de Lidija avec les sonates de Schubert et Schumann pour Lyrinx a reçu le "Diapason découverte" et le disque de Sanja et Lidija avec Stravinski pour Mirare, le "ffff" de Télérama.