Vuk Vidor

Vuk Vidor, peintre, né à Belgrade en 1965. Diplômé de l'Ecole d'Architecture Paris Tolbiac. Il vit et travaille à Paris. Vuk Vidor aime mélanger plusieurs techniques telles que la peinture, le dessin, les mises en place et beaucoup de styles artistiques qu'il réinvente en s'inspirant du pop art tout comme des compositions baroques. Vuk Vidor est fasciné par la chute de toutes les mythologies en partant des images de l'ancien empire romain jusqu'à celles du fameux rêve américain. Dans la série intitulée "American Quartet", les héros comme Captain America sont représentés de façon très personnelle. Captain America est transformé en Atlas ressuscité, qui ne peut supporter plus longtemps le poids du rêve américain tout comme Jésus crucifié sur la croix de l'actionnariat. 

Vuk Vidor a exposé dans plusieurs galeries et musées à travers le monde entier, de New-York à Paris, en passant par Madrid et Berlin, à la foire Art Basel, au Palais de Tokyo, à la fondation de la Maison rouge, au Musée d'art moderne de Saint Étienne, au Musée d'art contemporain de Thessaloniki, au Musée d'art contemporain de Lyon, au musée d'art de l'université d'Arizona, au Centre d'armurerie pour les arts de Pasadena et encore beaucoup d'autres. On ne décrit pas la peinture de Vuk Vidor : trop variée, trop surprenante, trop mystérieuse dans certains cas. Mais c’est de la peinture. Pas de la peinture pour (com)plaire. De la peinture très personnelle sans doute (nombre de motifs sont liés à la vie intime de l’artiste), mais aussi de la peinture de combat avant toute chose. Donc un combat mené non pas hors de la peinture (ce genre décrié, paraît-il) mais franchement dans la peinture, celle d’aujourd’hui (elle n’est pas morte : faites passer la nouvelle), inséparable de celle d’hier.