Expositions

Exposition "La Serbie dans la Grande Guerre" 17 mai - 21 juin 2014

Exposition "La Serbie dans la Grande Guerre" 

du 17 mai au 21 juin 2014

Ouverture exceptionnelle pour La Nuit Européenne des Musées

le Samedi 17 Mai 2014 de 18h à 23h

Plongé dans les photographies, journaux, affiches et cartes postales anciennes, le visiteur partira à la découverte des liens forts qui se sont noués entre la Serbie et la France tout au long de la Première Guerre mondiale.

Emprunte d'émotion, cette exposition rappelle la résistance courageuse du peuple serbe et de ses soldats pour défendre et reconquérir leur patrie de 1914 à 1918 et la contribution irremplaçable de la Serbie à la liberté du continent européen. 

La commémoration du Centenaire de la Première Guerre Mondiale est l’occasion pour le Centre culturel de Serbie de présenter ces documents exceptionnels issus de la collection de Mme Sigolène Franchet d’Espèrey-Vujić.

Cette exposition a reçu le soutien de l'Ambassade de Serbie en France et du Ministère de la Culture et de l'Information de la République de Serbie.

 


Exposition documentaire « Le crime sans châtiment » du 18 au 31 mars 2014

Exposition documentaire « Le crime sans châtiment » du 18 au 31 mars 2014

A l’occasion du 10ème anniversaire commémoratif du pogrom au Kosovo et Métohie

Exposition documentaire

« Le crime sans châtiment »

Dans la vague de violence anti-serbes au Kosovo et Métohie du 17 au 19 mars 2004 des dizaines de personnes ont trouvé la mort ; 900 personnes ont subit des coups et des blessures graves ; 935 maisons des Serbes, Roms et Ashkalis ont été incendiées et endommagées ; 3870 habitants ont été expulsés ; 6 villes et 10 villages ont été ethniquement nettoyés ; 35 sites religieux de l’église orthodoxe ont été démolis et détruits, dont les monuments ayant une importance culturelle particulière ; plusieurs cimetières orthodoxes ont été profanées. Le Conseil de sécurité des Nations Unies, l’UE et l’OTAN ont condamné les actes de violences. 51000 personnes ont été impliquées dans ces actes barbares. Pourtant, à ce jour, personne n’a été tenu responsable de ces crimes.

 


Vendredi 04 avril - à partir de 18h - "Le Petit Montmartre de Belgrade" à Paris

Vendredi 04 avril - à partir de 18h - "Le Petit Montmartre de Belgrade" à Paris

"Le Petit Montmartre de Belgrade"

Dans le cadre du séjour artistique à Paris des élèves du studio “Petit Montmartre” de Belgrade

Visite du Centre culturel de Serbie et rencontre entre les enfants et Filip Mirazović, artiste dont les oeuvres sont actuellement exposées.


Samedi 12 avril à partir de 17h - Visite explicative en présence de l’artiste Filip Mirazović

Samedi 12 avril à partir de 17h - Visite explicative en présence de l’artiste Filip Mirazović

Visite explicative en présence de l’artiste
Filip Mirazović

Mise en perspective de sa peinture dans le contexte de l’art contemporain.

Peintre technicien, il situe son travail dans la continuité des peintres classiques et  développe depuis 2009 un travail de grand et moyen format représentant des scènes de paysages ou d’intérieurs, familières car possédant des éléments reconnaissables de la culture occidentale mais mises en doute et en crise. Il est représenté en France par la galerie Mariska Hammoudi et la galerie Bagatelle et en Serbie par le centre culturel de Sabac. Il travaille aussi régulièrement avec le galeriste et collectionneur Jean-Michel Marchais.


EXPOSITION "INNERLANDSCAPE" DE FILIP MIRAZOVIĆ - du 13 mars au 1e mai 2014

EXPOSITION "INNERLANDSCAPE" DE FILIP MIRAZOVIĆ - du 13 mars au 1e mai 2014

FILIP MIRAZOVIĆ “INNERLANDSCAPE”

Vernissage le jeudi 13 mars de 18 à 21h

Filip Mirazović est né en 1977 à Šabac, Serbie. Il vit et travaille en France depuis 1992. Diplômé des Beaux-arts de Paris en 2003 (ateliers de Veličković et Boltanski), il poursuit avec détermination la pratique d'une peinture figurative, enracinée dans le double exercice de la tradition et de l'expérimentation. Dans son travail, le discours est engagé et la forme plutôt classique. Il y représente généralement des espaces intérieurs envahis par des éléments naturels et parsemés d'objets et de personnages dont la dimension et le rôle sont symboliques ou allégoriques. Depuis 2010 (et le début de la série "Usurper's Realm"), il livre ses réflexions sur l'espace de pouvoir, le conservatisme occidental et l'état de la pratique picturale.

Exposition jusqu'au 1er mai 2014.